Maxime Saint-Onge

Avocat

Langue

Français, anglais

Bureau

Montréal

LinkedIn

 

Maxime Saint-Onge est avocat au sein de notre groupe de Litige civil et commercial. Sa pratique se concentre sur la prévention et le règlement des différends et la représentation devant les tribunaux à titre d’avocat plaidant auprès d’une clientèle variée, telles les petites et moyennes entreprises (PME).

Maxime a conseillé et représenté devant les tribunaux dans de nombreux dossiers de diffamation, notamment sur les médias sociaux. Il a aussi représenté des prêteurs privés et des entreprises de la construction devant les tribunaux de première instance et en appel, notamment en matière d’hypothèques légales et de passation de titre. De plus, Maxime a conseillé et représenté devant les tribunaux pour les syndicats de copropriété, notamment en matière de vices de conception ou de construction, de diffamation et de contestation de décisions rendues par le conseil d’administration ou l’assemblée des copropriétaires.

Maxime est un avocat polyvalent qui maîtrise les techniques de plaidoirie, les règles de procédure et de pratique devant les instances judiciaires du Québec, ainsi que la rédaction et la recherche juridique dans un contexte de prévention et de règlement des différends.


Distinctions

Lauréat de la Coupe Fasken Martineau, décernée au tandem vainqueur de la finale du Concours de plaidoirie Pierre-Basile-Mignault (2016)



Associations

Administrateur du Comité permanent des jeunes plaideurs de la Société des plaideurs (Advocates’ Society) (2021–aujourd’hui)

Jeune Barreau de Montréal (2017–aujourd’hui)



Bulletins

L’exécution au Québec des jugements étrangers : la retenue s’impose face aux clauses abusives

6 octobre 2022

Le droit québécois permet la reconnaissance et l’exécution des jugements rendus par des tribunaux étrangers. Mais bien que ces décisions soient rendues en vertu de lois étrangères, les tribunaux québécois peuvent-ils prendre en considération des normes québécoises ou canadiennes avant d’autoriser cette reconnaissance? Dans Awanda c. AMBC Ventures Inc., 2022 QCCA 1133, la Cour d’appel […]

Peut-on diffamer un candidat à une élection ?

21 juin 2022

Quelles sont les limites de ce qui peut être dit sur un candidat à une élection sur les médias sociaux ? Laprise c. Simard, 2022 QCCS 1384, une décision récente de la Cour supérieure, décide de la question. Les faits La demanderesse est la candidate pour le Parti conservateur du Canada dans la circonscription de Beauport–Côte-de-Beaupré–Île […]


Publications et conférences

Nombreuses interventions dans les médias francophones du Québec relativement à la diffamation sur les réseaux sociaux (2020 et 2021)

« La diffamation en contexte médiatique », conférence lors du congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, novembre 2019

Le cannabis en copropriété divise québécoise, Éditions Yvon Blais, Repères, 2019



Engagement sociocommunautaire

Comité d’appel provincial de Soccer Québec (2022)

Coach et juge pour la Société des étudiants en pré-droit de l’Université McGill (2020)

Ambassadeur de la Fondation Marie-Vincent (2019)



Formation

Séminaire sur les techniques de plaidoirie

Barreau du Québec

2018

Baccalauréat en Droit

Université de Montréal

2016


Admission au Barreau

Québec

2017