/home/rsslex/public_html/wp-content/themes/_RSS2/index.php

COVID-19 — Communiqué sur le droit de la famille

25 mars 2020 — Chers clients,

La crise actuelle affecte toutes les facettes de notre vie.

Nous vous faisons parvenir ce communiqué afin de vous exposer la manière dont nous comptons continuer à vous soutenir en ces temps difficiles. La présente pandémie, de même que les mesures de santé publique adoptées afin de la combattre, soulèveront possiblement des questions ou des préoccupations concernant des sujets tels que la garde, l’autorité parentale, les obligations alimentaires ou la négociation de votre divorce dans les prochaines semaines.

Les mesures gouvernementales actuelles nous permettent de poursuivre nos opérations et, même si celles-ci devront s’adapter à la situation, sachez que nous demeurons disponibles pour répondre à vos questions. De manière générale, nous vous invitons à nous joindre par courriel ou à laisser un message dans nos boîtes vocales respectives pour ensuite planifier un rendez-vous téléphonique, au besoin.

Plusieurs d’entre vous nous ont posé des questions quant aux modalités de garde. À ce chapitre, nous ajoutons donc notre voix aux directives gouvernementales disponibles sur le site de Justice Québec et soulignons que :

  • Les horaires de garde actuellement prévus continuent en principe à s’appliquer ;
  • Il peut toutefois être opportun pour les parents de dialoguer et de voir si un nouvel horaire minimisant le nombre d’échanges peut être envisagé, sans affecter le temps de garde total avec chaque parent ;
  • En cas de conflits, les parents devraient privilégier la négociation ou la médiation, processus dans lesquels nous pouvons vous guider.

Les recommandations contenues plus haut devront bien sûr être adaptées aux directives de santé publique, notamment quant aux périodes d’isolement en retour de voyage ou si l’un des parents développait des symptômes de la COVID-19, de même qu’à toute directive à venir.

En plus des questions de garde, les mesures de santé publique et l’évolution des marchés ont, et continueront fort probablement, à avoir des impacts sur votre situation financière.

Si vous avez des questions sur la manière dont la crise actuelle pourrait affecter les obligations alimentaires vous concernant ou le partage de vos actifs, nous vous invitons de nouveau à nous contacter. Chaque cas demeure un cas d’espèce, mais sachez que nous sommes bien conscients des enjeux et prenons votre situation à cœur.

Nous terminons en réitérant que nous demeurerons à votre disposition et que nous tenterons de nous adapter à toute nouvelle mesure qui pourrait être adoptée afin de pouvoir continuer à vous répondre. Nous vous souhaitons santé et paix d’esprit en cette période difficile.

Nous vous prions de recevoir l’expression de nos salutations distinguées.

Louis Dessureault

Publié dans Actualités |