Blog – Municipal Affairs

19

Nouvelles obligations municipales concernant les chiens

Only available in French

En 2018, le gouvernement du Québec a adopté la Loi visant à favoriser la protection des personnes par la mise en place d’un encadrement concernant les chiens.[1] En application de cette loi, le gouvernement a aussi adopté en 2020 un Règlement d’application de la Loi visant à favoriser la protection des personnes par la mise en place d’un encadrement concernant les chiens.[2]

Cette loi et le règlement d’application ont imposé aux municipalités plusieurs obligations à l’égard des chiens. En plus de celles déjà connues, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec a adopté, le 8 novembre 2021, un Arrêté ministériel (A.M., 2021) publié dans la Gazette officielle du Québec du 24 novembre 2021, numéro 153, partie 2, concernant le Règlement sur les informations devant être communiquées par une municipalité locale en application de l’article 8 de la Loi visant à favoriser la protection des personnes par la mise en place d’un encadrement concernant les chiens.

Effectivement, depuis l’entrée en vigueur de cet Arrêté ministériel, soit le 9 décembre 2021, les municipalités locales doivent, au plus tard le 15 mai de chaque année, en commençant dès l’année 2022, fournir pour l’année civile précédente différentes informations prescrites sur un formulaire émis par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Les informations qui devront être indiquées sur ce formulaire sont les suivantes :

  1. Le nombre de signalements que la municipalité a reçus à l’égard des chiens dangereux, d’un médecin vétérinaire ou d’un médecin.
  2. Le nombre de chiens soumis par la municipalité à un examen d’un médecin vétérinaire aux fins de déterminer s’il est potentiellement dangereux.
  3. Le nombre de chiens que la municipalité a déclaré potentiellement dangereux au cours de l’année applicable.
  4. Le nombre de chiens que la municipalité a ordonné de faire euthanasier au cours de l’année applicable.
  5. Le nombre total de chiens enregistrés à la municipalité au 31 décembre de l’année applicable dont le poids est de 20 kilos et plus et le nombre de ceux déclarés potentiellement dangereux.

Dans le formulaire, la municipalité doit aussi indiquer les normes réglementaires plus sévères que celles prévues au Règlement d’application de la Loi visant à favoriser la protection des personnes et la mise en place d’un encadrement concernant les chiens qu’elle a mises en place pour encadrer les chiens.

Comme le formulaire doit être complété au plus tard le 15 mai de chaque année, il est impératif de prévoir dès à présent une compilation desdites informations afin d’instaurer un traitement des dossiers de chiens de manière à permettre, pour chaque année, une compilation efficace et adéquate des informations à fournir annuellement au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

[1]     R.L.R.Q. chap. P-38.002.

[2]     R.L.R.Q. chap. P-38.002, r. 1.

 

Avis : Le contenu du présent document ne constitue aucunement un avis juridique. Il a uniquement pour objectif d’informer le lecteur.

19

Articles in the same category

Enregistrements visuels ou sonores des séances du conseil municipal

Only available in French Cela fait maintenant un peu plus d’un an que le projet de loi 49 a été sanctionné et est en vigueur. Ce projet a permis de modifier plusieurs dispositions législatives municipales très importantes. Entre autres, la question de l’enregistrement des séances du conseil a été traitée en ajoutant l’article 149.1 au […]

Modifications et ajouts à la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels

Only available in French Le 22 septembre dernier, de nouvelles dispositions amendant la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, RLRQ c A-2.1 [Loi] sont entrées en vigueur. La première concerne le fait que, dorénavant, les municipalités doivent mettre sur pied un comité sur l’accès à l’information […]

Surveillance des employés en télétravail : redoubler de prudence

Only available in French Avec la place importante qu’a prise le télétravail depuis le début de la pandémie et la pérennité qui s’installe, plusieurs employeurs aimeraient surveiller davantage les employés qui travaillent à distance. En réponse à ces besoins grandissants, plusieurs logiciels sont mis à la disposition des employeurs pour assurer une surveillance du télétravail. […]

Redoubler de prudence avant d’effectuer une visite municipale d’une résidence privée

Only available in French Les inspecteurs municipaux sont des acteurs clés pour assurer une surveillance quotidienne de ce qui se passe sur leur territoire. En effet, ce sont eux qui, tout en respectant les pouvoirs conférés par les règlements, documentent, mobilisent et structurent la preuve nécessaire à l’égard de tous gestes dérogatoires et de potentielles […]

Les contrats d’approvisionnement et à commandes

Only available in French Le 6 octobre 2021, le gouvernement du Québec déposait le projet de loi 103 intitulé Loi modifiant diverses dispositions législatives principalement aux fins d’allègement du fardeau administratif. Ce projet de loi offre aux municipalités la possibilité d’octroyer un contrat d’approvisionnement sous forme de contrat à commandes. Ce type de contrat permet […]

La protection des biens affectés à l’utilité publique qui appartiennent aux municipalités

Only available in French Il est connu que les municipalités bénéficient de la dualité domaniale. En ce sens, les biens de la municipalité font partie soit de son domaine privé ou soit de son domaine public. La distinction est importante puisque les biens de la municipalité affectés à l’utilité publique font partie de son domaine […]

Be the first informed:

Subscribe to our communications