Blog – Municipal Affairs

138

Constat d’infraction malgré l’envoi d’un avis d’infraction

Only available in French

En matière pénale, la majorité des tribunaux suivaient la jurisprudence dominante à l’effet que lorsqu’un avis d’infraction était émis contre un contrevenant lui demandant de régulariser une situation dans le délai imparti à l’avis, il ne pouvait, règle générale, y avoir de constat d’infraction d’émis pour le motif qu’un délai était accordé au contrevenant pour régulariser la situation.

Cette tendance a récemment été modifiée suivant une décision rendue le 8 décembre 2021 par l’honorable François Huot de la Cour supérieure dans le dossier Ville de Québec c. 9199-3170 Québec inc.[1]

Dans ce dossier, la cour municipale de Québec avait rejeté une poursuite pénale contre la défenderesse oeuvrant dans la vente d’aliments surgelés. La cour municipale avait estimé qu’en remettant au contrevenant un avis d’infraction pour des faits constatés le 20 juin 2018, la ville avait renoncé à délivrer un constat d’infraction jusqu’à la date accordée dans l’avis pour régulariser la situation.

En appel, la Cour supérieure a renversé cette décision en rappelant que le délai de prescription fixé à l’article 14 du Code de procédure pénale est d’un an de la date de l’infraction et que rien n’empêche l’inspecteur qui a constaté l’infraction de signifier un constat d’infraction en même temps qu’il émet l’avis d’infraction.

Pour la Cour supérieure, un avis d’infraction envoyé par un inspecteur municipal pour informer le défendeur de la situation illégale et lui demander de régler la situation dans un délai déterminé ne peut constituer une renonciation tacite ou expresse de la ville de signifier un constat d’infraction au contrevenant.

Cette nouvelle décision de la Cour supérieure vient donc mettre en lumière que les municipalités peuvent envoyer un constat d’infraction pour des reproches dont il est fait mention dans un avis d’infraction pourvu que le délai de prescription d’un an de la date où l’infraction a été constatée ne soit pas expiré.

Il faut cependant être prudent et prendre en considération la réglementation municipale applicable. Plusieurs règlements en matière d’urbanisme prévoient l’obligation pour une municipalité qui constate une infraction à ses règlements d’acheminer au contrevenant un avis d’infraction lui accordant un délai raisonnable pour régulariser la situation avant que ne puissent être entreprises des procédures judiciaires.

Ainsi, à titre préventif, signifier un constat d’infraction pour des faits survenus et constatés après la fin du délai accordé à l’avis d’infraction pour régulariser la situation constitue encore une bonne pratique malgré que ça ne soit plus toujours la règle.

[1]     2021 QCCS 5172.

Avis : Le contenu du présent document ne constitue aucunement un avis juridique. Il a uniquement pour objectif d’informer le lecteur.

138

Articles in the same category

Enregistrements visuels ou sonores des séances du conseil municipal

Only available in French Cela fait maintenant un peu plus d’un an que le projet de loi 49 a été sanctionné et est en vigueur. Ce projet a permis de modifier plusieurs dispositions législatives municipales très importantes. Entre autres, la question de l’enregistrement des séances du conseil a été traitée en ajoutant l’article 149.1 au […]

Modifications et ajouts à la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels

Only available in French Le 22 septembre dernier, de nouvelles dispositions amendant la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels, RLRQ c A-2.1 [Loi] sont entrées en vigueur. La première concerne le fait que, dorénavant, les municipalités doivent mettre sur pied un comité sur l’accès à l’information […]

Surveillance des employés en télétravail : redoubler de prudence

Only available in French Avec la place importante qu’a prise le télétravail depuis le début de la pandémie et la pérennité qui s’installe, plusieurs employeurs aimeraient surveiller davantage les employés qui travaillent à distance. En réponse à ces besoins grandissants, plusieurs logiciels sont mis à la disposition des employeurs pour assurer une surveillance du télétravail. […]

Redoubler de prudence avant d’effectuer une visite municipale d’une résidence privée

Only available in French Les inspecteurs municipaux sont des acteurs clés pour assurer une surveillance quotidienne de ce qui se passe sur leur territoire. En effet, ce sont eux qui, tout en respectant les pouvoirs conférés par les règlements, documentent, mobilisent et structurent la preuve nécessaire à l’égard de tous gestes dérogatoires et de potentielles […]

Les contrats d’approvisionnement et à commandes

Only available in French Le 6 octobre 2021, le gouvernement du Québec déposait le projet de loi 103 intitulé Loi modifiant diverses dispositions législatives principalement aux fins d’allègement du fardeau administratif. Ce projet de loi offre aux municipalités la possibilité d’octroyer un contrat d’approvisionnement sous forme de contrat à commandes. Ce type de contrat permet […]

La protection des biens affectés à l’utilité publique qui appartiennent aux municipalités

Only available in French Il est connu que les municipalités bénéficient de la dualité domaniale. En ce sens, les biens de la municipalité font partie soit de son domaine privé ou soit de son domaine public. La distinction est importante puisque les biens de la municipalité affectés à l’utilité publique font partie de son domaine […]

Be the first informed:

Subscribe to our communications